Un sondage auprès de patients en situation réelle révèle les effets néfastes de la nycturie


Save Story
Leer en español

Estimated read time: 7-8 minutes

This archived news story is available only for your personal, non-commercial use. Information in the story may be outdated or superseded by additional information. Reading or replaying the story in its archived form does not constitute a republication of the story.

STOCKHOLM--(BUSINESS WIRE)--avr. 13, 2014--De nouvelles données présentées aujourd'hui lors du congrès de l'European Association of Urology (EAU 14), indiquent que la nycturie (fait de se lever plus d'une fois par nuit pour uriner, chaque miction étant précédée et suivie d'une période de sommeil), influe fortement sur l'activité, la productivité et la qualité de vie liée à la santé (QVLS), effet négatif qui augmente en fonction de la gravité de l'affection 1,2.

L'analyse des données d'une enquête transversale menée auprès d'urologues et de leurs patients (n=8738) en Europe et aux États-Unis indique que plus le nombre de mictions liées à la nycturie augmente, plus les mesures de l’activité, de productivité au travail et de QVLS diminuent 1.

Une des conséquences importantes de la nycturie est la perturbation du sommeil liée à la nécessité pour le patient de se lever fréquemment pour uriner. C'est l'interruption du sommeil lent profond réparateur au cours des quatre premières heures qui aurait notamment l'effet le plus néfaste. Dans un contexte en situation réelle, les résultats montrent que la sévérité de la nycturie (mesurée par le nombre d'heures de sommeil non perturbé avant le premier réveil nocturne) a un impact négatif important sur les niveaux d'activité, la sensation de bien-être le lendemain, le nombre moyen de siestes quotidiennes nécessaires et la QVLS des patients (p<0,0001) 2.

Chez les patients qui parviennent à dormir plus de quatre heures sans perturbation avant le premier réveil nocturne, on constate une amélioration nette des symptômes, de la QVLS, du niveau d'activité, de l'état de santé et de la sensation de bien-être le lendemain, par rapport aux patients qui dorment quatre heures ou moins sans perturbation (p<0,0001) 2.

En outre, les résultats indiquent aussi que la progression de la sévérité de la nycturie (mesurée par une augmentation du nombre de mictions nocturnes) s'accompagne d'un impact négatif important sur toutes les mesures, à savoir la QVLS, l'activité et la productivité au travail (p<0,0001). Chez les patients qui se réveillent plusieurs fois pour uriner pendant la nuit, les répercussions sont plus prononcées en termes de QVLS, d'activité et de productivité au travail, par rapport à ceux qui se lèvent une seule fois par nuit ou pas du tout (p<0,001) 1.

Commentant ces résultats, le docteur Bliwise, professeur de neurologie à Emory University School of Medicine d'Atlanta, a déclaré : « La nycturie est un trouble courant et gênant qui n'est souvent pas reconnu en tant que maladie distincte et ses effets sont fréquemment sous-estimés. Ces nouvelles données soulignent combien il est nécessaire que les médecins prennent la nycturie plus au sérieux, étant donné l'impact profond qu'elle peut avoir sur la qualité de vie des patients. Les personnes qui présentent des signes de nycturie doivent consulter leur médecin pour discuter des options de traitement possibles ».

Les personnes souffrant de nycturie estiment que la perturbation du sommeil est le symptôme le plus gênant et près d'un tiers d'entre elles sont incapables de retrouver le sommeil après avoir uriné et deviennent insomniaques 3. Étant donné la prévalence élevée de la nycturie, estimée à 77 % chez les hommes et les femmes âgés de 60 à 80 ans, il est important que ce trouble soit reconnu et traité en conséquence 4.

A propos de cette étude

On a demandé à des médecins généralistes et des urologues en France, en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, traitant activement des patients souffrant de troubles urologiques, de dresser des dossiers prospectifs sur les 14 prochains patients souffrant d'hyperactivité vésicale, d'hypertrophie bénigne de la prostate ou de nycturie qui se rendaient à leur clinique. Ces mêmes patients ont rempli un formulaire d'auto-évaluation (PSC) enregistrant le nombre d'heures de sommeil non perturbé avant le premier réveil nocturne, le nombre moyen de mictions au cours des 7 nuits précédentes, leur sensation de bien-être le lendemain et le nombre moyen de siestes diurnes (sur une échelle de 1 à 10, où 1 = médiocre et 10 = excellent). Le formulaire évaluait aussi les mesures d'activité, la QVLS, ainsi que l'impact sur le travail et les activités (EuroQol 5-D [EQ-5D], un questionnaire sur l'hyperactivité vésicale [OAB-q], un journal enregistrant l'impact de la nycturie, le Nocturia Impact [NI] Diary ® et un indice évaluant la productivité au travail et l'activité, le Work Productivity and Activity Index [WPAI]) 1,2.

À propos de la nycturie

La nycturie est une affection gênante et extrêmement fréquente définie par l'International Continence Society comme le besoin de se réveiller une ou plusieurs fois par nuit pour uriner, chaque miction étant précédée et suivie par une période de sommeil 5. Les études sur les relations entre la qualité de vie et la nycturie suggèrent que cette affection devient cliniquement significative lorsque deux mictions ou plus sont nécessaires par nuit. Parmi les symptômes des voies urinaires inférieures, la nycturie est citée comme étant le plus gênant aussi bien par les hommes que par les femmes et affectant de manière significative le sommeil et la qualité de vie en général 6. Souvent banalisée et considérée comme l'un des désagréments inévitables liés à l'âge, la nycturie est une affection gênante, lourde de conséquences au niveau social, sanitaire et économique pour les patients, leur famille et la société 7.

À propos de Ferring Pharmaceuticals

Ferring Pharmaceuticals, dont le siège social se trouve en Suisse, est un groupe biopharmaceutique spécialisé, axé sur la recherche et présent sur les marchés internationaux. La société identifie, développe et commercialise des produits innovants dans les domaines de la médecine de la reproduction, l'urologie, la gastroentérologie et l'endocrinologie. Ferring a établi ses propres filiales opérationnelles dans 50 pays et commercialise ses produits dans plus de 70 pays. Pour en savoir plus sur Ferring ou ses produits, rendez-vous sur son site www.ferring.com.

Références

1 Andersson F et al. Negative impact of nocturia on utility, productivity and health-related quality of life: Results of a real world survey of patients in Europe and USA. Abstract number #588 [données présentées lors de l'EAU 2014, présentation d'affiches, Nocturia and Nocturnal Polyuria].

2 Bliwise et al. Negative impact of reduced first undisturbed sleep period on utility, productivity and health-related quality of life: Results of a real world survey of patients in Europe and USA. Abstract number #591 [données présentées lors de l'EAU 2014, présentation d'affiches, Nocturia and Nocturnal Polyuria].

3 Holm-Larsen T et al. “My sleep pattern is a series of naps.” Subjective patient-reported data on what is most bothersome about nocturia. Abstract number #405 [données présentées lors de l'EAU 2013, présentation d'affiches, ‘Nocturia, OAB, metabolic syndrome - towards a new management’].

4 Bing et al, Prevalence and bother of nocturia and causes of sleep interruption in a Danish population of men and women aged 60-80 years. British Journal of Urology International, 98 (3), 599-604.

5 van Kerrebroeck P et al. The standardization of terminology in nocturia: report from the Standardisation Sub-committee of the International Continence Society . Neurol UroL Urodyn 2002;21:179-83.

6 van Dijk MM et al: The role of nocturia in the quality of life of men with lower urinary tract symptoms British Journal of Urology International 2010;105:1141-6.

7 Asplund R. Nocturia: Consequences for sleep and daytime activities and associated risks. European Urology Supplements 2005; 3:24-32.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Photos/Multimedia Gallery Available:http://www.businesswire.com/multimedia/home/20140413005062/fr/

CONTACT: Contact

Ferring Pharmaceuticals

Patrick Gorman

Tél. : +41 (0) 58 301 00 53

patrick.gorman@ferring.com

or

Tonic Life Communications

Emma Coughlan

Tél. : +44 (0) 7896 075431

emma.coughlan@toniclc.com

KEYWORD: EUROPE NORTH AMERICA CANADA SWEDEN

INDUSTRY KEYWORD: HEALTH BIOTECHNOLOGY PHARMACEUTICAL

SOURCE: Ferring Pharmaceuticals

Copyright Business Wire 2014

PUB: 04/13/2014 08:00 AM/DISC: 04/13/2014 08:00 AM

http://www.businesswire.com/news/home/20140413005062/fr

Copyright © The Associated Press. All rights reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten or redistributed.

Most recent Business stories

Related topics

Business
Ferring Pharmaceuticals

    STAY IN THE KNOW

    Get informative articles and interesting stories delivered to your inbox weekly. Subscribe to the KSL.com Trending 5.
    By subscribing, you acknowledge and agree to KSL.com's Terms of Use and Privacy Policy.

    KSL Weather Forecast